Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 06:17

Hollande vend des avions. Ne cherchez nulle trace d’acrimonie dans mon propos. Moi qui le croyais bon à rien, j’ai bien dû me rendre à l’évidence, il sait au moins faire une chose : Hollande vend des avions. Sarkozy à côté, c’est de la petite bière : 5 ans à l’Elysée, pas un zinc de vendu. Le bon, le vrai, l’unique commercial, le seul VRP talentueux de ce pays, c’est Hollande. L’homme capable de vendre des Rafale aux Indiens et aux Egyptiens, le type suffisamment poutré pour refourguer l’avion sur lequel tout le monde s’entendait pour dire qu’il était invendable, l’homme des défis improbables, c’est lui.

Il tient là l’une des rares promesses qu’il n’a jamais faite. Si en 2012 il avait juré la main sur le cœur qu’il vendrait des Rafale, il n’aurait pas été beaucoup moins crédible qu’en promettant la république exemplaire ou le retour de la prospérité, et il aurait au moins pu se vanter à la fin de son quinquennat d’avoir tenu un de ses objectifs.

Il ne marinerait pas dans le cloaque des 20% de popularité auquel il est retourné à peine la bulle Charlie dégonflée. Le dernier baromètre de l’institut de sondage Opinion Way le crédite en effet de 21% de bonnes opinions, dont, cela semble assez surprenant, 2% de personnes qui se déclarent, je cite, « très satisfaites » de l’action du président de la république. 2%, admettez que c’est un score assez élevé, mais il correspond en fait très exactement à la part de la population active qui travaille dans le domaine aéronautique, ceci explique donc cela.

Dans ce domaine, la France a manifestement un incroyable talent. Les Allemands qu’on nous montre en exemple à tout bout de champ, ces Teutons dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée, ne nous arrivent pas à la cheville. Ils pilotent tellement mal que les stations de ski ont dû alerter les vacanciers sur le risque de chute d’avion sur les pistes. Leur seul fait d’armes aéronautique, c’est l’organisation de la finale du championnat du monde des avions en papier qui se déroulera, ce n’est pas une blague, les 8 et 9 mai prochains à Salzbourg. Et à ceux qui pourraient objecter que Salzbourg se trouve en Autriche et pas en Allemagne, Adolf Hitler aurait répondu que de l’Autriche à l’Allemagne il n’y a qu’un pas (de botte).

Bref, pour revenir à nos avions, nous découvrons un président qui a la bosse du commerce. Une femme s’acquitterait-elle aussi bien de la même mission? Il paraît que lorsque Bill a appris la candidature de sa femme à la Présidence des Etats Unis, il a ri, Clinton. Ils sont parfois étonnants en terme d’avancées sociétales ces Américains. Ils ont déjà eu un noir pour Président. Demain, ce sera peut-être une femme. Je profite donc de ce billet, puisque cette chronique est très écoutée dans les chancelleries et outre-Atlantique, pour informer nos amis Américains que si jamais ils souhaitent passer directement à l’étape suivante de la modernité politique qui consisterait à élire une femme noire à la présidence, on tient à leur disposition Christiane Taubira, sachant que si, par bonheur, ils nous en débarrassaient, je m’engage, sur mes deniers personnels, à leur offrir en prime un avion Rafale.

La semaine prochaine, je ne m’étonnerai pas de ce que Jean Marie Le Pen tienne les propos d’un vieillard sénile, c’est de son âge. Je m’agacerai seulement du fait qu’il les tenait déjà il y a 30 ans de cela.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages