Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 21:38

Résultat du premier tour des régionales : bravo Monsieur Hollande ! C’est la principale leçon que je tirerai du scrutin d’hier, dont les résultats doivent conforter Hollande dans sa stratégie diabolique pour 2017 : se retrouver seul face à Marine Le Pen et en reprendre pour 5 ans.

Pour cela, Hollande a besoin de deux choses : faire prospérer le Front National et laminer la droite.

Faire prospérer le Front National n’est pas très compliqué : la gauche sait très bien faire et l’a déjà fait, en 1981 ou en 1997. En 2012, il a suffi de mener une campagne des présidentielles remplie de promesses intenables et non tenues, de discours anti-système suivis d’un retour dans le rang dès le pouvoir conquis. De « mon ennemi c’est la finance » à la taxe à 75%, du choc fiscal subi par tous, ménages et entreprises, aux ratés à répétition d’une république exemplaire, Hollande n’a pas mégoté pour faire prospérer l’extrême-droite. Cerise sur le gâteau : la politique de désistement menée dans certaines régions depuis hier. S’écharper avec un adversaire un jour puis appeler à voter pour lui le lendemain, détériore un peu plus le climat délétère de l’atmosphère politique, accrédite au final la thèse du « tous pourris » et de l’UMPS, si chère à Marine Le Pen.

Dans sa dramatique entreprise de réussite personnelle, Hollande peut compter sur l’aide précieuse de la droite la plus bête du monde. Nicolas Sarkozy en premier lieu, qui s’obstine à vouloir redevenir le chef du camp qu’il a fait perdre en 2012. Sarkozy a réussi à capitaliser un tel crédit d’antipathie que son entêtement à persévérer ne peut que nuire à son camp et à ses idées, sans parler de l’élégance qui aurait commandé de se retirer après le désaveu de 2012. Mais l’alternative à Sarkozy est incarnée par Alain Juppé, 70 ans depuis le 15 août 2015 : renouveau et jeunesse sont au rendez-vous ! La droite met de son côté depuis 2012 toutes les chances de réaliser une belle contre-performance, comme celle des européennes de l’an passé ou des régionales d’hier.

L’inéluctable redressement de notre pays ne passe pas par le Front National. Il passe par la conversion définitive du PS à l’économie de marché pour délivrer la gauche de ses inaccessibles rêves de lune qui, au final, nourrissent l’extrême droite. Il passe par l’émergence d’une droite renouvelée. Il passe surtout par une drastique réduction des pouvoirs, et donc de la capacité de nuire, conférés à une classe politique qui vit dans l’ignorance du monde réel.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages