Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 21:37

 

Podcast

 

 

Quelle fumisterie que la méthode Goodyear tout de même ! La méthode Goodyear, vous connaissez, non ? Elle fut encore expérimentée la semaine passée quand la CGT a séquestré, pendant trente longues heures, deux cadres de l’usine Goodyear d’Amiens.  Il faut dire que séquestrer des gens début janvier, c’est une jolie manière de présenter ses vœux, une façon originale de leur souhaiter une « very good year ».

 

La méthode Goodyear, ça avait pourtant l’air d’être quelque chose de très bien parce que, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais aucun responsable politique de quelque bord qu’il fût n’a élevé la voix pour condamner ce qui reste une prise d’otages, même s’il est vrai que la chronique des aventures de la bistouquette présidentielle a mobilisé les media, ce qui n’est pas injustifié au regard de l’importance du sujet, pour parler comme Rocco Siffredi.

 

Bref, tout ça pour vous ramener à la méthode Goodyear dont j’ai eu l’occasion d’expérimenter la piètre efficacité lorsque ma femme s’est couchée la semaine dernière avec son mal de tête préféré, vous savez, celui qui vient contrarier les trémolos des tissus érectiles toujours prompts à s’agacer à l’heure où la nuit recouvre de son opaque manteau la campagne silencieuse, à l’heure où le fermier perçoit les vibrations de sa bêbête en déplorant que les chèvres se couchent si tôt. Au matin, alors que les trémolos de mes tissus érectiles n’avaient cessé de s’agacer pendant la nuit, à l’heure où Phébus, aidé de l’aquilon, découvrait les pans de l’opaque manteau qui avait recouvert la campagne silencieuse la veille - c’est fatigant d’avoir une âme de poète, vous ne trouvez pas ? - à l’heure où la petite chèvre, sentant un porte-avion lui tamponner la poupe arrière, laissait échapper un interrogatif : « Méééé ? », au matin si je veux concrètement résumer ma pensée, je me suis dit : il n’y a pas de raison que la CGT ait le monopole des méthodes de gangsters, à moi aussi la séquestration.

J’ai donc verrouillé la porte de la chambre, caché la clé, et fait semblant de dormir. Il n’a pas fallu dix minutes à ma femme pour se réveiller, manquer de dégonder la porte et m’interpeller d’un air surpris :

-         Fabrice, la porte est fermée !

-         Oui, que je lui ai dit ! Tu es séquestrée jusqu’à nouvel ordre !

-         Tu plaisantes ?

-         Pas du tout ! J’exige l’ouverture immédiate d’un round de négociations pour la mise en place de mesures concrètes visant à une diminution sensible de la migraine vespérale dont à propos de laquelle on peut s’attendre à une augmentation subséquente des galipettes conjugales. Et sinon, t’es pas prête de sortir ai-je conclu en bombant le torse pour lui prouver ma détermination sans faille.

 

Après je ne me souviens plus bien. Je crois que j’ai pris un coup de lampe de chevet sur la tempe. Et depuis dimanche, elle dort dans la chambre d’amis : j’t’en foutrais, moi, de la méthode Gooyear !


La semaine prochaine, je vous démontrerai que le mariage pour tous n’a aucune influence sur le fait de tirer les rois pendant l’Epiphanie.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

ducos 15/01/2014 17:29

Il me tarde déjà !!!!

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages