Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 17:08

Podcast

 

Nathalie Kosciusko-Morizet s’est réjouie, un peu précipitamment la semaine passée, de l’organisation par Paris, Ville Lumière, des prochains Jeux Olympiques et de pas n’importe quels Jeux Olympiques s’il-vous-plaît, mais des Jeux Olympiques pour athlètes homosexuels. Pauvre NKM ! Faut-il avoir peu de raisons de se réjouir ou bien  alors concourir dans la catégorie « je racole donc je suis » pour se laisser aller à de tels épanchements.


La promotion du mariage gay avait pour argument absolu l’égalité. Ce nouvel avatar révèle peut-être la vraie nature du projet, celle, moins glorieuse, de la prosaïque défense d’intérêts catégoriels. Si telle n’était pas la motivation, cela signifierait en effet que pour être comme tout le monde, les homos doivent avoir leurs jeux olympiques rien que pour eux. Une proposition qui fleure bon l’oxymore, il faut l’avouer…


Cette brillante innovation ne me fait en tout cas pas regretter de vivre dans un monde où chaque jour les frontières du ridicule sont repoussées un peu plus loin.

Sincèrement, à part sous la douche, que va-t-il y avoir de si différent dans ces J.O. version « Gay Pride » ? Et quid des athlètes bisexuels ? Auront-ils le droit de concourir deux fois et d'accroître ainsi leurs chances d’emporter une médaille ? Quid des hermaphrodites, des polygames, des abstinents, des hésitants, des refoulés, des repentis, des membres du clergé, des partouzeurs, des monosexuels ? Autant de questions sans réponses, autant de manque d’ambition ! Oui, ils manquent d’ambition les promoteurs des JO Gays. D’abord, parce qu’il faut réclamer des Jeux Olympiques pour athlètes handicapés et homosexuels.

Ensuite parce qu’à vouloir diviser le monde pour plus d’égalité, pourquoi diantre s’arrêter aux Jeux Olympiques ?  Le filon est quasi-inépuisable. Pourquoi ne pas prévoir un Top 14 de rugby spécial « homos », une saison de Ligue 1, un concours de belote, une élection de Miss France et même un Concours Général Agricole pour que le premier prix ne reviennent pas systématiquement, c’est discriminant, à des bovins hétéro. Pourquoi pas des JO pour les Noirs ? Parce qu’ils raflent déjà tout ? Pourquoi pas des JO pour les Juifs ? Parce qu’à Munich ça ne leur a pas trop réussi ? Pourquoi pas des JO pour les partisans de Hollande ? Voilà au moins un endroit où gagner facilement une médaille, vu le peu d’athlètes engagés à part Yannick Noah.


De deux choses l’une : soit les promoteurs des JO homo ont l’imagination bridée pour ne pas en demander d’autres, soit ils défendent les intérêts de leur chapelle sous le couvert honteux d’œuvrer pour le bien de l’humanité. Quant à NKM, elle a perdu une occasion de se taire : pas facile quand on appartient à l’UMP, un parti où on a déjà si peu de choses à dire.


La semaine prochaine, je vous parlerai de l’influence des voyages en minibus sur la bonne santé de la démocratie marseillaise.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages