Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 07:27

Podcast

C’était la fête du 7ème art la semaine passée, des Césars aux Oscars mais personne ne m’a demandé mon avis. Cela ne constitue pas, convenez-en, une raison suffisante pour ne pas le donner, j’ai donc désigné un jury composé de moi-même, jury qui s’est prononcé en toute subjectivité sans jamais rechigner devant un peu de mauvaise foi pour pouvoir vous présenter, ce matin, ma cérémonie des Césars à moi.

Je voudrais débuter cette cérémonie par l’octroi d’un César d’honneur pour l’ensemble de son œuvre au « Contribuable Français » pour son abnégation, son sens du partage, sa capacité à tendre son portefeuille quand on lui a déjà volé son porte-monnaie comme d’autres ne peuvent s’empêcher de tendre la joue gauche alors qu’on vient de leur coller une droite.

Le César du meilleur second rôle féminin revient à Carole Tep, ancienne conseillère en communication de Valérie Trierweiler, l’ex-première poule, qui ne servait déjà pas à grand-chose mais qui vient de décrocher le rôle de sa vie puisqu’elle est dorénavant conseillère à l’Elysée en charge des commémorations, un poste qui fait rêver, plus particulièrement d'ailleurs les donneurs de leçon de morale de la république exemplaire.

Arnaud Montebourg quant à lui remporte haut la main le César de la vulgarité condescendante, une distinction créée spécialement à son attention.

Le César de la meilleure musique est décerné à Michel Sapin pour son entêtante ritournelle intitulée « Mais si j’vous promets, un jour elle va baisser ma courbe », une chanson lancinante qu’il ne peut s’empêcher d’entonner dès qu’il aperçoit un micro.

Le César du meilleur film est décroché par Jean-Marc Ayrault pour son remarquable long métrage « Le chef d’orchestre et ses baltringues », une farce un peu grossière dont l’acteur principal est cependant irrésistible dans le personnage du benêt.

Le César du meilleur président n’est pas décerné à François Hollande. On ne peut pas gagner à tous les coups, Hollande avait déjà obtenu le César de la meilleure photo en 2012 pour son sens inné du flou et de l’imprécision.

Le César du meilleur président n’est donc pas décerné à François Hollande. Et si on écoutait les Français, c’est même DSK qui le recevrait. Aussi le Journal du Dimanche a-t-il décidé de ne pas publier le sondage qu’il avait commandé pour savoir, de l’avis des masses laborieuses : « qui pourrait faire mieux que Hollande ? ».

Plutôt facile comme question – en même temps, essayez d’aller répondre à la question : « qui pourrait faire pire que Hollande ? » – plutôt facile donc, mais le sondeur avait introduit un niveau de difficulté supplémentaire en interdisant de piocher la réponse au hasard dans l’annuaire. Alors les Français ont placé DSK en tête de leur choix. DSK en tête, cela mérite d’être noté, l’image d’icelui étant souvent moins attachée à la tête qu’à la queue.

Le résultat du sondage était tellement inattendu que le J.D.D. a décidé de ne pas le publier, et prendre cette décision c’était s’assurer qu’on en parlerait de ce sondage, peut-être plus d’ailleurs que s’il avait été publié…

Aussi, mes biens chers frères, en ce 96ème mercredi après « Moi Président », rappelez-vous que rien n’est jamais perdu et qu’Ariel liquide nouvelle formule est capable de venir à bout des tâches les plus tenaces.


La semaine prochaine, je vous parlerai de la nostalgie qui a du bon pour les anciens du KGB qui ne peuvent pas s’empêcher d’envahir leurs voisins.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages