Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 07:50

Podcast

 

Permettez-moi de ne pas vous souhaiter une bonne année 2012. Je ne veux pas vous souhaiter une bonne année, non que je sois d’humeur morose, boudeuse ou acariâtre, non, mais il y a tellement de gens qui vous présentent leurs vœux à longueur de temps que ça en devient fatigant.

Alors que Maurice Leroy s’est fendu pour le Conseil Général d’une cérémonie intime devant mille personnes à la Halle aux grains de Blois, celui qui l’emporte haut la main en ce début d’année, c’est incontestablement Marc Gricourt, le maire de Blois, qui enchaîne cinq cérémonies dans les quartiers de sa ville, au centre, au nord, au sud, à l’est et à l’ouest. Il avait pensé faire en plus sud-ouest, sud-est, nors-ouest et nord-est, mais il craignait l’indigestion de galette ! Pour mieux faire l’année prochaine, il faudra envisager une cérémonie de vœux par rue, mais là ça risque de nous emmener du 1er janvier au 31 décembre.


Alors que la période d’après les fêtes est traditionnellement celle où l'on commence à digérer tranquillement les excès de nourriture auxquels on s’est livré sans vergogne, il y en a qui ont font toujours preuve d’une gloutonnerie certaine, comme Christophe Degruelle par exemple.

Le président d’Agglopolys vient de s’offrir 24 nouvelles communes pour ses étrennes, amenant la population de l’agglomération de Blois à 107.000 habitants. Le chevalier Degruelle est parti à la conquête d’un espace qui rassemble maintenant la population d’un tiers du département. Nos enquêteurs confirment d'ailleurs que des négociations sont en cours actuellement avec l’ambassade de la Sologne et le consulat du Perche pour que Romorantin et Vendôme rejoignent également Agglopolys. A ce moment-là, ça ferait un bel ensemble qu’on pourrait renommer, mais faudrait lui trouver un autre nom... Voyons, quelque chose comme "département du Loir-et-Cher", ça pourrait coller !

Etendons-nous, étendons-nous, telle pourrait être la devise en ce début d’année, et pas seulement parce qu’on vient de rouvrir une usine de matelas Epeda à Mer.

Etendons-nous, étendons-nous, des rumeurs font même état de la prochaine adhésion de la Turquie à Agglopolys. Géographiquement et culturellement parlant, l’adhésion de la Turquie à Agglopolys, ce n’est pas plus aberrant que l’adhésion de la même Turquie à l’Union Européenne, et puis ça ouvre la perspective d’une promotion du Président Degruelle au titre de Sultan et la nomination de Jacqueline Gourault comme Grand Vizir. Avouez que ça ne manquerait pas de panache !


Le pouvoir fait courir et l’année 2012 nous en apportera une démonstration supplémentaire alors que les candidats français à la présidentielle sont dans les starting-blocks, et que certains semblent déjà un peu fébriles.

Mais il n’y a pas qu’en France : aux Etats-Unis, les primaires sont en route pour la désignation au sein du Parti Républicain du prochain adversaire de Barack Obama.

Vous avez remarqué que les réunions pour les primaires chez les Américains, ça s’appelle les caucus ?

De là on déduit que les Américains sont caucus avant les élections, alors qu’en France, ce n’est qu’un fois qu’on a donné sa voix à un candidat qu’on se rend compte qu’on a été fait caucus. Il s’agit d’une subtilité linguistique qui a son importance.

 

Quoiqu’il en soit, ne vous en faites pas trop pour 2012. Si tout ne va pas pour le mieux, on s’en fout, puisque les Mayas l’ont prédit, 2012, c’est la fin du monde. Alors au lieu de savoir si on doit passer la TVA à 7, à 20 ou à 40%, moi, à leur place, je ferais tourner la planche à billets histoire que tout le monde prenne un peu de bon temps car, de toute façon, il n’y aura plus personne au moment de payer l’addition.

 

Moralité : profitons, profitez. C’est ce que je vais m’empresser d’aller faire de ce pas.

 

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’influence de la pensée de Bernard Madoff sur les employés de banque modèles des régions viticoles du Val de Loire.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages