Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 08:42

Podcast

 

Cette semaine, je me pose des questions, dont une principale qui est : on ne nous prendrait pas pour des lapins de trois semaines par hasard ?

 

La semaine dernière, je reçois sur mon téléphone portable un texto de M. Bouygues qui me prévient que j’ai atteint, tenez-vous bien, le nombre maximal d’appels de mon forfait illimité. Cherchez l’erreur ! Eh oui, je suis en forfait illimité. S’il est illimité, comme son nom l’indique, c’est que le nombre d’appels que je peux émettre est manifestement limité. Monsieur Bouygues, voudriez-vous que je vous achète un dictionnaire ? Vous trouverez dans le petit Larousse 2011 à la page 846 la définition du mot  « illimité ». Pendant que vous y êtes, regardez aussi « fumisterie », ça vous rappellera certainement des choses.

 

Autre merveille de la semaine : l’INSEE vient de publier une étude sur les services à la personne : ménage, jardinage, garde d’enfant et tout le tintouin. Jusques là rien de très extraordinaire, c’est un peu son boulot que de faire des études. Mais en écoutant le résultat, j’ai appris un truc surprenant : il ressort en effet de l’étude que les gens qui ont recours aux services à la personne sont principalement des gens aisés. Non ? Cela signifie, a priori, que ma femme de ménage n’a pas de femme de ménage ou que mon jardinier fait son jardin lui-même. Diantre ! Fichtre ! Palsambleu !, comme disent les jeunes. Là je dis chapeau Monsieur l’étudieur ! J’espère que vous avez beaucoup travaillé pour arriver à cette conclusion stupéfiante et permettez-moi de me réjouir que la France possède un Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, sinon je ne me serais jamais douté d’un truc comme ça.


C’est un peu comme l’intellectuel décérébré qui a sorti récemment un livre dont on a trop peu parlé, quel dommage, sur le message philosophique contenu dans « Les Schtroumpfs ». Un mec fait un bouquin pour pénétrer jusqu’à son tréfonds la pensée Schtroumpf, je m’incline, c’est quand même schtroupfement balaise comme niveau de réflexion.

 

Encore une vraie question posée, de celles qui nous passionnent. Alors comme je ne voudrais pas être en reste, j’ai décidé, moi aussi, de vous soumettre quelques sujets d’études. Il y a en effet des questions fondamentales auxquelles on ne répond pas assez, je vous en soumets quelques-unes :

Première question passionnante : comment fait ma belle-sœur pour avoir de si belles varices ?

Deuxième question sur l’obésité, un sujet de société : est-ce que je risque de maigrir plus vite si j’arrête le pain avec les nouilles ?

Troisième question qui mélange économie et sociologie : les pauvres ont-ils si mauvais goût pour qu’aucun d’eux ne roule en Porsche Cayenne ?

Quatrième question sur la situation financière internationale : la dette grecque se résorbera-t-elle plus vite si on se met tous à manger de la Feta Salakis au bon lait de brebis ?

Cinquième question sur la politique française : François Hollande a-t-il voté Martine Aubry à la primaire socialiste ?

Et puis forcément une question subsidiaire : peut-on dire de DSK que l’idée du sexe l’habite ?

 

Vos réponses sont à faire parvenir directement à la radio. Le meilleur mémoire permettra à son auteur de gagner un carnet de 20 bons de réduction sur les Knackis par 12 à la volaille.

 

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’influence de la coupe du monde de rugby sur le chiffre d’affaires des dentistes néo-zélandais.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages