Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 19:09

Podcast

 

Bon sang, qu’il s’en est passé des choses cette semaine ! C’est incroyable !

 

La France a vécu au rythme de Mohamed Merah, et quelles que soient les ondes auxquelles on se raccrochait, on a vécu 32 heures à suivre le chemin choisi vers la mort de ce détestable individu.

Si ce qu’a fait ce pauvre et sale type est épouvantable et inqualifiable, on a touché la limite du direct médiatique à tout crin avec ces 32 heures pendant lesquelles il ne s’est rien passé, ou presque, et où les medias réussissaient à tenir l’antenne avec...rigoureusement rien ! Une semaine d’hypertension médiatique où même les journalistes finissaient par péter un plomb, comme ceux de BFM TV qui annonçaient, avant qu’il ait eu lieu, l’assaut qui ne vint que des longues heures plus tard.


Alors, je vous en prie, oublions, passons à autre chose, on a besoin de respirer, on a besoin de se détendre, il nous faut du frais, du neuf à se mettre sous la dent. A tel point d’ailleurs, que notre forcené à nous, celui du Loir-et-Cher qui faisait les cent pas devant l’église de Landes le Gaulois avec sa femme, ses filles, et son fusil de chasse, a bien eu du mal à défrayer la chronique. Mal conseillé médiatiquement, il aurait quand même pu donner un peu plus d’audience à son acte de démence, c’est dommage de démener autant pour si peu. Alors, oubliez, oublions, passons à autre chose !


Du léger, je vous prie ! De l’amour, de la grâce, de la légèreté, du pognon ! Donnez-nous à voir des ministres, des gens importants, du gratin, de la haute ! Après Frédéric Mitterrand, on a accueilli la semaine dernière Marie Anne Montchamp, secrétaire d’Etat aux solidarités et à la cohésion sociale et de pognon, il fut question à Châteauvieux, dans le Loir-et-Cher,  où la ministre est venue elle-même apporter un chèque d’un million deux cent mille euro pour financer l’extension de la maison de retraite et la création d’une unité Alzheimer. Les patients concernés, que nous avons interrogés tout de suite après, nous ont confié s’en foutre complètement, c’est là l’un des charmes d’Alzheimer.

 

De l’amour, de la grâce, de la légèreté qu’on vous dit ! DSK avait confié à Claire Chazal, dans un entretien intime au JT de 20 heures de TF1, avoir perdue sa légèreté, mais cela ne l’empêche pas de se présenter cette semaine deux fois au tribunal, à New York d’un côté pour le Sofitel,  et à Lille de l’autre pour le Carlton, à croire que les hôtels lui portent à la poisse à DSK. Qui sait si demain, le Formule 1 de Lamotte Beuvron ne sera pas lui aussi la scène d’une sulfureuse aventure ?

 

Eh oui, de l’amour, de la grâce, on en a bien besoin, du changement d’air ! Du changement d’air comme au Sénégal qui vient de congédier son vieux président pour mettre en place un homme neuf. Un homme neuf qui dans quelques années se fera balayer par un nouvel homme neuf, après que les Sénégalais se seront aperçus que lui aussi, comme ceux qui l’avaient précédé, et comme ceux qui le suivront, aura encore trahi leurs espoir et leurs idéaux. Heureusement que des choses comme ça, ça n’arrive qu’au Sénégal !


De l’amour, de la grâce, donnez-nous à voir de jolies choses…. Des girafes rouges articulées, des éléphants en métal qui portent des chanteuses d’opéra, alors bienvenue au Carnaval de Blois qui a ravi dimanche quelques milliers de badauds, de curieux, de promeneurs, un peu d’exotisme dans ce monde de brutes, des chants, de la gaieté  de la bonne humeur, vous nous amusâtes, chers carnavaleurs, vous fîtes rêver les enfants, vous ébahîtes les grands, en bref, vous nous épatâtes, et rien que pour ça, vous méritez, vous aussi, votre minute de silence.

 

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’influence de fonctionnement des centrales nucléaires sur le remplissage des urnes pour les présidents sortants.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Robert,Alain 28/03/2012 20:03

Ou comment faire remonter Melanchon de deux points dans les sondages et faire oublier que la courbe du chômage est en croissance négative ( doux euphémisme) .... Et vive landes le gaulois .

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages