Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 12:11

Podcast

 

Cette semaine, ça a été la semaine de tous les chocs.

 

Le choc des os et des articulations d’abord avec la jolie déculottée que les rugbymen français ont pris en Nouvelle Zélande.

 

Deuxième choc, loin de ces sports de brutes, nous avons, nous, dans le Loir-et-Cher, milité pour la paix et reçu ce week-end en presque toute discrétion Raoni, le chef de la tribu des Kayapos pour un déjeuner puis un calumet de la paix au Château de Cheverny. Raoni, vous le connaissez sûrement, c’est ce chef indien d’une tribu d’Amazonie qui se bat pour garder sa forêt intacte. C’est le chanteur Sting, l’ancien leader du groupe Police, qui avait assuré sa promotion il y a une vingtaine d’années. Pour se faire connaître et accepter des indiens, Sting lui avait apporté un disque. Comme à l’époque les Kayapos n’avaient pas de tourne-disques, Raoni avait, en signe d’amitié, posé le disque à l’intérieur de sa bouche, ce qui lui donne depuis cette physionomie si particulière et reconnaissable entre toutes. Là-dessus, je lis la Nouvelle République du dimanche et j’apprends que le chef indien en visite chez le marquis de Vibraye s’est offert à la fin du repas un calumet de la paix sur l’herbe. Je vous assure, c’était écrit comme ça. Et là, choc ! Et je pose la question : mais que fait la police ? Si les plus éminentes personnalités du Loir-et-Cher se laissent aller à fumer l’herbe de leur château avec des hurluberlus coiffés avec des plumes, où va la France ?

 

La France, on ne sait pas bien, mais le Sénat, lui, comme mon beau-frère Roger, porte à gauche. C’est le troisième choc de la semaine. Tout d’abord, je voudrais profiter de la tribune qui m’est offerte ici pour apporter une précision à l’amicale cycliste de Millançay qui se réjouissait hier de l’élection de Jeannie Longo au Sénat. Eh bien non Messieurs : c’est Jeanny Lorgeoux et pas Longo qui a été élu. On les distingue d’ailleurs assez facilement tous les deux : y’en a un qui a les cheveux courts et qui a un vélo qui roule trop vite, je ne vous en dis pas plus. Côté élu du peuple, c’est donc Jeannie Lorgeoux, en compagnie de Jacqueline Gourault qui formera le tandem sénatorial du département. Reste à savoir lequel des deux pédalera le plus. Bien que les pensionnaires du Sénat soient d’un âge suffisamment respectable pour ne plus jouer à la castagne, ça s’est battu sec pour obtenir un fauteuil dans la plus belle des maisons de retraites de la République, et j’ai cru comprendre pourquoi : le Sénat, c’est la seule maison de retraite où on file du pognon aux pensionnaires pour qu’ils y résident. Au moment où la dépendance devient une cause nationale, n’avons-nous pas là la solution rêvée : il suffirait de créer deux ou trois sénats dans chaque ville de France et le tour serait joué. Mesdames et Messieurs les sénateurs, entre deux courses de déambulateurs et une séance de recollage de dentier, pensez-y, la France a les yeux braqués sur vous.

 

La semaine prochaine, je vous parlerai de l’influence de mardi gras sur le port de la burqua en France.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Profil

  • Fabrice Dayron
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain.
Témoin intéressé de son époque.
  • Chef d'entreprise, chroniqueur et écrivain. Témoin intéressé de son époque.

De l'esprit du blog

"...Ainsi dès qu'une fois ma verve se réveille

    Comme on voit au printemps la diligente abeille

    Qui du butin des fleurs va composer son miel

    Des sottises du temps je compose mon fiel..."   (Boileau)

Recherche

Pages